Pourquoi avoir créé EOLE ? / Why did we create EOLE?

La création d’EOLE part d’un constat :

  • Depuis 2012 arrivent sur notre territoire de jeunes étrangers venus de pays en guerre ou en situation de grave crise économique. A leur arrivéeet conformément à la Convention internationale des droits de l’enfant de 1989, ils sont pris en charge par les services départementaux de la protection de l’enfance jusqu’à leur majorité.
  • Ce sont des jeunes volontaires et courageux qui souhaitent étudier et qui mettent généralement tout en œuvre pour réussir.
  • Les services publics dont les budgets sont contraints ne peuvent pas assumer la charge qui correspondrait à la réalisation du projet de chacun de ces jeunes.
  • Comme ils doivent être en mesure de s’insérer très vite sur le marché de l’emploi, ils sont souvent orientés vers des filières d’études très courtes de type CAP, alors même qu’ils souhaiteraient poursuivre des études.
  • A 18 ans, ils se retrouvent le plus souvent sans moyens et parent au plus pressé en renonçant définitivement à leurs projets d’études.

EOLE veut donner la possibilité à ces jeunes de réaliser leur projet 

  • en sollicitant des donateurs de fonds privés pour attribuer des bourses en fonction des projets.
  • en accompagnant chacun des jeunes sur la voie de sa réussite.

 

The setting up of EOLE sprang from an observation:

  • Since 2012, foreign youngsters have been coming to France, fleeing wars or deep economic crisis in their country. Upon arrival, in compliance with the 1989 International children’s rights convention, they are being taken care of by local child protection services, until they reach the age of 18.
  • These youngsters are brave and resolute in their wish to get an education. They are prepared to do everything in their power to succeed.
  • Public services, under strict financial pressure, cannot fund each and all of these youngsters’ individual projects.
  • Because they need to find a place on the job market quickly, these youngsters are often forced to choose short, technical courses, even when their wish is to access higher education.
  • At 18 year of age, they often find themselves without any means. Having to catter for basic needs, they often give up on their education project.

EOLE wants to give these youngsters the possibility to complete this project.

  • By inviting private donations so as to fund the projects
  • By  providing  non-financial support all the way through the project