Eole organise son premier gala le 1er juin 2019 à Verzy au centre de pressurage du Champagne DEVILLE

Nous avons le plaisir de vous convier au premier gala organisé par l'association Éole au centre de pressurage du Champagne Jean-Paul DEVILLE à Verzy le 1er juin 2019.

Éole est une association qui accompagne dans leur projet d'études les jeunes étrangers à fort potentiel, isolés en France.
En contrepartie, ils s'engagent, une fois insérés, à financer une action de développement éducatif dans leur pays d'origine.

En 2018-19, Éole soutient déjà 10 jeunes, ils seront 20 l'an prochain.

Au cours de la soirée, des témoignages vous permettront de découvrir ces jeunes et notre association.
Accueillis par un apéritif au Champagne Jean-Paul Deville, vous pourrez entendre les chanteuses lyriques Hadhoum Belaredj
et Angèle Meunier, magnifiquement accompagnées à la harpe par Marion Colombi.

La soirée se poursuivra avec un repas gastronomique. En fin de repas, une autre surprise vous attend...

Pour ceux d’entre vous qui souhaiteraient soutenir l’action d’Éole de façon plus durable, une corbeille sera mise à disposition
sur chaque table afin de recueillir vos dons. Par ailleurs, les responsables d’Éole seront ravies de discuter avec vous de la possibilité
d’actions de mécénat ou de sponsoring.

Rendez-vous le 1er juin à partir de 18h30, au Centre de Pressurage Jean-Paul Deville.
Lieu-dit Pierre Monnaie, CD34, à Verzy pour une soirée mélodieuse et chaleureuse.

Réservation obligatoire avant le 25 mai à eolegrandest@gmail.com ou au 06 25 39 62 09 ou en ligne

https://www.helloasso.com/associations/eole/evenements/gala

Prix de l’événement: 60 €

ACTU le 30 mars 2019 : Soirée "Migrations et hospitalité" 17h-22h Maison St Sixte (Reims)

Le samedi 30 mars : Eole est partie prenante de l'organisation de la soirée "Migrations et hospitalité" qui aura lieu à la Maison Saint Sixte à Reims.

Au programme :

17h - Your position, spectacle de Nathan Nicolovitch - Your position est ce moment suspendu où chacun se détermine en conscience face à la situation migratoire. Sans jugement ni parti-pris, nous assistons à douze tableaux qui nous métamorphosent.

20h - Conférence de Catherine Wihtol de Wenden - Directrice de recherches au CNRS (CERI) et docteur d'Etat en sciences politiques, spécialiste des migrations internationales, Catherine Wihtol de Wenden nous aidera à penser les migrations dans le cadre de l'Union Européenne.

Entre les deux, repas partagé.
Venez nombreux !

Le 18 février 2019 "Les Accueillants" 19h Théâtre Comédie Odéon à Lyon

Catherine-Lise Dubost, Présidente d'Eole, a été invitée à la projection du documentaire «  Les Accueillants » à la Comédie Odéon de Lyon, qui a été suivie d'une présentation d'associations actives sur le Territoire Rhône-Alpes.

Le 12 janvier 2019 "Du piment dans les yeux ou la soif d'étudier"

Pour commencer l’année 2019 par un moment d’échange et de rencontre, l’association ÉOLE a le plaisir de vous convier à une projection-débat, organisée
en partenariat avec la Compagnie AnteprimA et Acte Public Compagnie.

le samedi 12 janvier à la Mairie de Lyon 1er
(Salle des Mariages)
de 16h à 20h


Au programme :

- projection du film documentaire "Du Piment dans les Yeux ou la soif d'étudier - Itinéraire d'un jeune africain" réalisé par Yves Bénitah et Patrice Pegeault

- rencontre - débat animée par ÉOLE

Mineurs isolés étrangers: les causes de l’exil
Quelles solutions pour un meilleur accueil?


À l’occasion de la reprise de la pièce Du Piment dans les Yeux au Théâtre des Asphodèles du 21 au 26 janvier, il sera possible de réserver des places pour le spectacle.

Merci de confirmer votre venue par mail à eole.ara@gmail.com
Nous vous attendons avec impatience et vous souhaitons une belle année 2019 !

Toute l’équipe d’ÉOLE

Présentation de quelques jeunes accompagnés

B. est né le 8 mai 2000 à Bamako, il est arrivé en France en 2014 et a obtenu en juin 2018 son bac professionnel Technicien d’Usinage. Il a choisi de poursuivre sa formation en BTS CPRP (Conception des processus de réalisation de produits) par alternance. Il sera quinze jours par mois dans l’entreprise SUM (société d’usinage mécanique) de Châlons-en-Champagne et quinze jours au lycée Etienne Oehmichen en partenariat avec le CFAI (Centre de formation des apprentis de l’industrie). Méritant et volontaire, il est autonome et performant. Eole le soutiendra dans son cursus.

 

E. est née le 3 mai 1998 à Dapaong au Togo. Elle est la plus jeune d’une famille de 4 enfants. En 2003, sa maman s’installe comme bénévole dans un centre de prise en charge des enfants orphelins tenu par des religieuses ; très vite, cette femme dévouée y devient « Maman Rita » et le nombre de ses protégés croît considérablement au point que le centre s’équipe d’un deuxième bâtiment. C’est dans ce cadre qu’E. a grandi. Studieuse et appliquée, elle connaît une scolarité brillante. Elle obtient en juin 2016 son baccalauréat S. L’année suivante, elle s’engage dans un cursus consacré à la gestion des ressources humaines à l’université de Kara mais ne parvient pas à y trouver du sens. Attirée par les études médicales, elle décide de demander un visa afin de venir en France. En effet, par l’intermédiaire de l’orphelinat dans lequel travaille sa mère, E. est parrainée par une famille rémoise qui s’engage à l’accueillir à son domicile. Elle arrive à Reims en juin 2017 et suit une formation préparatoire aux concours médicaux. Elle les réussit et choisit de s’inscrire à l’Institut de Formation en Soins Infirmiers de Châlons-en-Champagne. Son vœu est de se former afin d’exercer le métier d’infirmière au centre hospitalier de Magui qui accueille de nombreux enfants et adultes malades du sida. Elle aimerait également être en mesure de transmettre ses connaissances et son expérience en enseignant à d’autres personnes.

 

M. vit à Nantes. Arrivé en France du Mali à 16 ans, il est pris en charge par l’ASE[1]. Pendant son temps libre, il suit des cours de français dans une association où son enseignant repère rapidement ses capacités. Il est très assidu, progresse vite et ses résultats scolaires sont encourageants.

A 17 ans, l’éducateur de M. l’inscrit en CAP cuisine en alternance. Depuis son arrivée en France, M. souffre de troubles alimentaires et la cuisine ne lui dit rien. Dans le restaurant où il travaille, on ne le laisse pas toucher aux aliments : M. est préposé à la plonge, au service en salle et au ménage. À l’école, ses résultats sont excellents et les appréciations des professeurs unanimement positives. Son enseignant de l’association continue à lui donner des cours de soutien une à deux fois par semaine et M. réussit son CAP malgré des résultats moyens en pratique.

M. a fini son apprentissage. Il est soulagé car Éole s’est engagée à financer sa scolarité en bac pro systèmes numériques dans un lycée privé. Son enseignant, qui le suit depuis son arrivée est devenu membre d’Éole et son parrain, car en plus du lien fort qu’il a tissé avec M. depuis son arrivée, il possède un bon réseau professionnel dans la région nantaise.

Depuis ses 18 ans, M. habite dans un studio de 10 m2, loué 460 euros à un particulier. Il est à la recherche d’un logement moins cher. En attendant, Éole lui versera une aide au logement.

 

E. a 15 ans quand elle quitte le Nigéria. Elle arrive à Lyon où elle est prise en charge par l’ASE, puis remise à la rue à 16 ans car sa minorité est contestée. Elle est alors accueillie par une bénévole de l’association Terre d’Ancrages qui l’aide à trouver des cours de français. E. suit les cours avec assiduité et s’engage aussi dans la vie de l’association qui œuvre pour l’intégration des étrangers à Lyon par le sport et la culture.

E. parle couramment anglais et ne demande qu’à aller à l’école. À 17 ans, elle est scolarisée en MLDS[2] où elle rencontre quelques difficultés en français écrit. Dans les autres matières, ses professeurs saluent son investissement et sa progression.

E. rêve de devenir infirmière. Elle aime les personnes âgées et voudrait travailler en EHPAD. On l’oriente vers un CAP cuisine car ses difficultés en français ne lui permettent pas d’intégrer une école d’infirmière.

Grâce à la généreuse contribution de son établissement d’enseignement, Éole pourra lui financer des études en esthétique sociale, formation en 2 ans dont le diplôme est prisé dans les établissements de soins gériatriques.

 

[1] ASE : Aide sociale à l’enfance : assure la mise à l’abri et la protection des mineurs non accompagnés d’un adulte sur le territoire français.

[2] MLDS : Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire : dispositif de l’Éducation nationale destiné à donner une seconde chance aux élèves « décrocheurs »

 

 

 

Voyage d'un apprenti en Pologne

Décembre 2018 : Un des jeunes que nous accompagnons, en cap couverture toiture chez les Compagnons du devoir, vient d'effectuer d'un voyage de trois semaines en Pologne où il a pu s'exercer sur un chantier avec succès. Les week-end ont été consacrés à des visites culturelles dans les environs de Cracovie et de Wroclaw. Il revient enchanté ! (Photos Maxime Raffard)

Au Festival de Vaugneray le 9 décembre 2018

Eole avait son stand dimanche 9 décembre au festival "Au nom de la Solidarité" à Vaugneray (69)

Eole dans la presse le 2 novembre 2018

Edition de l'Hebdo du Vendredi : le 2 novembre 2018

Eole dans la presse le 25 septembre 2018

Edition de l'Union l'Ardennais : le 25 septembre 2018

Eole dans la presse le 26 mai 2018

Présentation d'Eole dans l'édition du Dauphiné libéré : 26 mai 2018

Une réunion de lancement en juin 2018

Le mercredi 27 juin 2018, nous avons organisé une réunion d'information pour présenter l'association et les accompagnements en cours. Cette réunion se tenait à la mairie du 1er arrondissement de Lyon. Des adhésions ont été collectées à cette occasion.